27 janvier 2018

« Valse noire »

Au cours d'un somptueux bal, je vis une femme
Drapée de soie et de dentelle noire.
C'était une mystérieusement belle dame
Qui m'emporta dans une valse noire

Je vis en elle les traits de ma bien-aimée
Elle avait le teint pâle et les yeux noirs
Délicate amoureuse dans le lac noyée
Elle coula sur mes yeux des larmes noires.

Qui es-tu ? Terrible sorcière maléfique
Je suffoque dans ton sourire noir !
Affreuse créature au dessein diabolique
Dans tes sales veines coule un sang noir !


© Jusqu'à l'aube

2 commentaires:

Laissez libre court à vos pensées et avis...